Editos | Actualité | Archives News

 
 
ASSE
OM
foot
 
 

 
Gerets, un départ inattendu
par mars77
 

Alors que la fin de championnat se dessine et que l'on espre tous une issue heureuse, l'annonce rcente du dpart de Gerets en fin de saison gnre pas mal de questionnement quant la gestion du club phocen. RLD a une nouvelle fois jou un bien pitre rle dans cette histoire avec ses interventions dplaces en cours de saison l'encontre du staff olympien par mdias interposs. Car, si le coach belge quitte le navire, c'est avant tout " cause de RLD"...

On sait le Belge ambitieux et trs attach son groupe mais Gerets a galement du caractre et sait ce qu'il veut. Il a tenu s'expliquer sur les raisons de son dpart dans le cadre d'une interview accorde La Provence et a balanc sa vrit. Il n'a pas apprci du tout les panchements de RLD dans la presse courant mars. Critiqu par Tapie pour ses hsitations par rapport son renouvellement (Tapie a affirm qu'il aurait dj vir son entraneur dans pareille situation son poque), il a dj laiss entrevoir sa position au travers sa rponse cinglante l'ancien Prsident olympien : "Tapie a fait la mme erreur qu'une autre personne a faite il y a quelques mois (rfrence cette fameuse interview de Robert Louis-Dreyfus, ndlr)". 

Gerets n'a pas ferm la porte l'OM, il a attendu une proposition concrte de prolongation mais celle-ci n'est pas venue.

"L'interview de Robert Louis-Dreyfus m'a perturb. Je ne l'ai pas comprise, je ne parviens pas encore la comprendre. mon avis, c'tait un signe. Malgr mon travail, il y avait un manque de reconnaissance, de confiance, surtout. Mais je n'en veux personne, c'est lui qui paie. J'ai compris que je devais attendre jusqu' la fin de la saison. J'ai alors dit ne pas pouvoir aller au-del de la fin du mois d'avril, pour voir arriver une proposition de l'OM. Elle n'est jamais venue. Par sa dclaration, il a mis Pape Diouf dans une situation extrmement dlicate. Le prsident ne pouvait pas me prsenter un contrat dans la semaine qui suivait, car il serait all contre son actionnaire."

Par ailleurs, on sait que Gerets est un gagneur. Comme il l'a dj indiqu plusieurs reprises, il souhaite voir des recrues de gros calibre arriver l'intersaison (il avait voqu 3 grands joueurs) mais les finances olympiennes et les crdits accords par RLD (encore lui...) ne lui permettraient srement pas. Il est en train de porter l'OM sur la plus haute marche sur le plan national mais pour rivaliser avec les grands clubs europens et durer, Marseille a besoin de joueurs reconnus avec du vcu, capables de transcender le groupe et lui apporter le plus qui fait la diffrence dans les grands matchs.

Certains le peroivent comme un mercenaire et voquent davantage une question financire comme tant l'origine de son dpart mais l encore, le coach phocen a tenu apporter sa vrit : "Je vous dis clairement, sur la tte de mes deux enfants, si avant la fin du mois de mars, on m'avait offert un contrat de deux ans mes conditions actuelles voire un peu plus pour montrer une satisfaction de mon job, j'aurais sign tout de suite. J'ai dit des amis : "Mais bon dieu, qu'attendent-ils pour me confirmer ?" Mais je n'en veux pas Pape. Grce lui, je connais la plus belle aventure sportive de ma vie. Je ne vivrai certainement plus jamais ces sensations-l."

Alors que le prsent olympien est radieux, les coulisses sont animes. Aprs tant d'annes d'impuissance, la lutte pour le titre accapare les esprits mais pour grandir, l'OM doit galement prparer son avenir car on ne veut pas s'arrter en si bon chemin. L'OM doit redevenir un grand club et est une tape importante de sa reconstruction. RLD en est malheureusement toujours le propritaire mais les choix des dirigeants sont dsormais empreints de plus de sagesse. La nomination rapide de Didier Deschamps nous a rassurs l'instar de nombre de supporters olympiens. Deschamps devrait travailler dans la continuit de Gerets et renforcer encore le club.

Dans tous les cas, malgr ce dpart inopin, le coach belge laissera incontestablement de bons souvenirs comme en atteste ce petit billet de Christophe Pacaud (journaliste RTL) publi rcemment dans Direct Soir (dition du lundi 4 mai) qui m'a bien plu : "Aprs l'annonce du dpart d'Eric Gerets la semaine dernire, c'est fou comme je pense lui aujourd'hui. C'est fou comme je pense celui qui a russi l'exploit d'offrir au football franais son unique Ligue des Champions en 1993 : Raymond Goethals. Raymond la science, Raymond le sorcier, formidable technicien belge des annes Tapie l'OM, parti lui aussi du club en pleine gloire, aprs avoir soulev la plus belle des coupes. Raymond et cet accent inimitable, Eric et ses "goals" la place des buts. Raymond et ses coups de pied de coin en lieu et place de nos bons vieux corners, Eric et ses joueurs "fit" , en plaine forme, en bopnne sant. Raymond et cette cigarette malheureusement destructrice toujours au bord des lvres, Eric et son cigare consum une fois le travail accompli. Raymond et ses costumes, sa teinture de cheveu toujours impeccable, Eric et son survtement de l'OM sur le banc et la veste de treillis dans la vie de tous les jours. Raymond le solitaire dans son htel marseillais, Eric le mercenaire affbl de son vieux compagnon canin Georges. Raymond et ses difficults bien prononcer le nom des joueurs, Eric et sa faon de bousculer, d'invectiver, d'encourager son groupe. Deux sacrs meneurs d'hommes, d'OM... Vivement la prochaine histoire belge sur la Canebire !"


L'actualité de l'OM sur le ton de l'humour, c'est par ici >>> Le Petit Zeyraud <<<
© Copyright 2003 - 2019 /// Marseille for ever ! (old mars77) Nous contacter