Editos | Actualité | Archives News

 
 
Ajplom
Staderennais
ASSE
OM
foot
 
Référencement Google
 

 
Deschamps maintenu la saison prochaine ?
par mars77
 

Alors que les mauvais rsultats s'enchanent, l'avenir de Didier Deschamps l'OM ne semble toujours pas faire dbat aux yeux de Vincent Labrune. Le Prsident de l'OM a confirm qu'il souhaitait conserver Deschamps la saison prochaine et mme voqu de poursuivre l'aventure (ou le naufrage ?) jusqu'en 2014. Certes, le coach olympien ne peut tre considr comme le seul responsable des pitres prestations de l'quipe. Mais n'importe quel autre entraneur aurait vu son poste menac dans un tel contexte. 10 matchs sans la moindre victoire, 1 point rcolt en championnat en 8 journes, la priode est plus que sombre et un premier bilan s'impose avant un classico qui s'annonce plus que jamais crucial pour le club.

Le premier constat saute aux yeux : Deschamps dispose d'un effectif trs rduit. S'il dispose d'un onze de dpart peu prs convenable hormis le cas Morel, plusieurs postes ne sont pas doubls et les doublures ne sont clairement la hauteur d'un club qui maintient des ambitions leves, participe la Champions League et joue sur toutes les comptitions. Qui plus est, l'OM accumule les tuiles avec les blessures et les suspensions des uns et les mformes des autres. La situation est dlicate et le serait pour n'importe quel entraneur mais Deschamps a incontestablement sa part de responsabilit dans cette situation :

- Il a laiss partir sa doublette dfensive Heinze / Taiwo ct gauche. Si le dpart du premier, notamment du fait de son salaire, semblait inluctable avec les problmes de trsorerie que connat le club, le dpart de Taiwo vers le Milan pose plus de questions d'autant que le Nigrian est parti libre... Et pour les remplacer, que de grands noms : Jrmy Morel, soi-disant trs bon latral gauche Lorient et Djimi Traor, dont la vitesse lgendaire permet de marquer de prs les meilleurs attaquants mondiaux...

- Il a fait preuve d'une confiance aveugle en Alou Diarra. Si le Bordelais a ralis quelques bons matchs, ce devait tre un leader dans l'quipe. Il justifie d'un statut et d'un salaire qui le mettent naturellement sur le devant de la scne et malgr du mieux, les prestations en dent de scie de Diarra ont handicap l'OM un poste o le club ne compte pas plthore de solutions.

- Le vrai-faux dpart de Gignac a t galement trs pnalisant. L'OM ne dispose d'aucun attaquant de haut niveau en dehors de Rmy et n'a pas su se sparer (mme sous forme de prt) de son "boulet" ; un joueur sur lequel Deschamps ne compte pas, qui enchane les blessures et dont le salaire constitue un vritable goufre financier (300 K par mois). Alors que Deschamps a quasi pris les pleins pouvoirs sur le plan sportif, on pouvait s'attendre ce qu'il se montre plus convaincant vis vis de son Prsident sur ce dossier.

- Il a jou toutes les comptitions en pratiquant un turn over trs limit ; ce qui a contribu l'usure des joueurs avec un groupe dj trs limit.

Le 2me constat tient sa manire assez trique de voir le football et sa vision base essentiellement sur le court terme. "Le plus important, c'est les 3 points", "on verra aprs pour le beau jeu", "l'important dans le foot, c'est devant et derrire"..., toutes ces expressions sont devenues lgion dans la bouche des joueurs depuis 3 saisons et manent pour partie de la philosophie de jeu prche par Deschamps. On est bien loin du Monaco tout feu, tout flamme qui tutoyait la victoire finale en Champions League sous son gide. A force de jouer petits bras, l'OM est tomb dans le tout physique et le zro technique. L'attaque olympienne marque de moins en moins de buts depuis 2 saisons, les joueurs ne semblent pas toujours prendre du plaisir sur le terrain... Mme avec des moyens importants la saison du titre en 2010, on s'est plusieurs reprises ennuy ferme au Vlodrome. La charnire Diawara-Mbia a fait malheur en dfense mais Deschamps a mis bien du temps avant d'apporter une touche offensive l'quipe avec la "rinsertion" de Ben Arfa et Valbuena dans le groupe.

Le pendant de cette vision court terme des rsultats et de l'avenir du club, c'est le recrutement de joueurs moyens hauts salaires et qui plus est souvent en fin de carrire (donc difficilement revendables) : Fabrice Abriel, Edouard Ciss, Morientes, Alou Diarra, Andr-Pierre Gignac. Qui plus est, tous ces joueurs ont t ou vont (pour Gignac) tre quasi laisss libres. Mme s'il a t auteur d'une trs bonne premire saison l'OM, on pense galement Lucho qui s'est teint et aprs avoir t recrut prix d'or (28 ME) est reparti pour rien Porto... alors que l'OM avait plus que jamais besoin de lui. On se souvient galement que Monaco s'est progressivement croul sous l'gide de Deschamps. Aprs une norme saison et une finale de C1 en 2003-2004, Deschamps n'a pas su retenir ses meilleurs lments : Giuly est parti au FC Barcelone, Fernando Morientes est retourn au Real Madrid, et Jrme Rothen est transfr Paris. La saison 2004-2005 a t en demi-teinte et l'anne suivante une catastrophe. Monaco termine 10me avec de nombreux problmes dans le vestiaire... Didier Deschamps est somm de dmissionner. Un scnario qui fait trangement penser celui de l'OM cette saison sauf que les dirigeants affichent pour l'instant la volont de le conserver ; en esprant que l'avenir olympien ne sera pas aussi noir que ne l'a t la suite pour Monaco (descente en Ligue 2...).

Ces diffrents lments nous font penser que Deschamps n'est plus vraiment l'homme de la situation. Malgr tout le respect que l'on peut lui porter aussi bien en tant que joueur qu'en tant qu'entraneur, son discours ne semble plus passer et son manque de vision moyen terme, mme s'il n'est pas responsable du domaine financier, a fait rtrograder considrablement l'OM. En cas de maintien l'OM la saison prochaine, il n'aura en tout cas pas intrt se rater...


© Copyright 2003 - 2018 /// Marseille for ever ! (old mars77) Nous contacter